Cette semaine nous souhaitions partager avec vous le portrait et le parcours de Manon Pernin, chez Cellenza depuis juin 2015. D'MVP Azure à Technical Officer, Manon nous explique son évolution de carrière et ses réussites. 

 

 

Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

 

Je m’appelle Manon Pernin, je suis chez Cellenza depuis juin 2015 pour intervenir sur des sujets autour du Cloud Azure de Microsoft. 

Je travaille sur Azure depuis 2013 et j’ai pu voir une évolution des usages et des besoins clients vis-à-vis du Cloud : projets tests, puis projets en production. Maintenant on voit que l’usage du Cloud est beaucoup plus ancré puisqu’il y a de plus en plus de besoins de migration, d’audit, de gouvernance.

Mes débuts sur Azure portaient sur des déploiements de plateforme automatisés avec du PowerShell au départ puis des templates ARM et PowerShell DSC un peu plus tard. J’ai ensuite mis à profit des expériences sur des sujets de monitoring pour les décliner sur des environnements Azure.

En parallèle je me suis intéressée aux démarches Agile et DevOps. La flexibilité du Cloud en fait une plateforme idéale pour optimiser ce type de process. Je me suis donc positionnée sur des sujet DevOps dans Azure de façon plus complète en intervenant sur des sujets CI/CD.

Mes différents projets m’ont fait monter en compétences sur l’architecture Azure et sur la gouvernance des environnements. Au vu des besoins croissants sur ce type de sujet, j’interviens désormais sur des sujets variés tels que l’architecture Azure, les migrations, l’audit d’environnements, l’industrialisation. 

 

 

Depuis combien de temps es-tu MVP et dans quelle(s) catégorie(s) ?

 

Je suis MVP Azure depuis février 2017. Mes contributions et domaines d’activités étant en partie liés à l’ALM, je suis également en relation avec les communautés MVP "Developer Technologies".

 

 

Pourquoi et comment es-tu devenu MVP ?

 

Je pense qu’obtenir le titre MVP était un challenge personnel pour 2 raisons :

  •         Ayant commencé assez rapidement à travailler sur Azure, il a fallu convaincre les clients et les rassurer sur mes compétences. Le titre MVP, avec les certifications Azure, étaient pour moi des éléments à mettre en avant. Cela m’a également permis de me prouver que j’avais bien ma place. 
  •        J’ai dû sortir de ma zone de confort pour donner des conférences face à un public ! Finalement, les échanges que je peux avoir après les sessions me montrent que c’est avant tout une occasion de partager. 

 

 

Que t'apporte le programme et cette nomination ?

 

En premier lieu, obtenir le titre de MVP m’a apporté de la confiance en moi et une certaine reconnaissance. Ensuite, au-delà de l’aspect matériel (licence MSDN et autres si besoin), le titre MVP apporte un réseau et de la visibilité. En tant que MVP, il est plus facile de communiquer avec les équipes Microsoft pour faire des feedbacks et nous avons accès à des informations sur les roadmaps produit. Les communautés MVP communiquent et se rencontrent régulièrement et c’est une fois de plus l’occasion de partager.

 

 

Quel est l'article ou le contenu dont tu es le plus fier ?

 

Ma première conférence, dans les locaux de Microsoft. Il s’agissait d’un événement organisé par Cellenza : « Azure Dev/Test ». Je présentais, seule, une des premières sessions de cette journée. Ma session portait sur l’Infra as Code dans Azure pour déployer à la demande des environnements Dev/Test. 

Comme je l’ai dit, c’était pour moi un vrai challenge et j’ai passé un temps fou à revoir ma présentation quand bien même je maitrisais le discours !

 

 

Tu as récemment évolué en tant que Technical Officer chez Cellenza, qu'est ce qu'un TO chez Cellenza ?

 

Nous sommes en train de redéfinir le rôle de Technical Officer chez Cellenza pour voir comment interagir au mieux avec les consultants, les consultants Managers et l’ensemble du bureau. Néanmoins, nous sommes en phase sur les objectifs qu’ont les Technical Officer : être représentants d’un périmètre technique à la fois en interne et aussi en externe.

A mon sens, en interne, le Technical Officer doit animer une communauté de pratiques afin de mettre en commun les compétences et expériences, faire monter en compétences les consultants intéressés et capitaliser sur les acquis. Il doit également dynamiser le rayonnement externe de Cellenza en s’assurant d’être en phase avec le marché, et en anticipant les sujets qui vont arriver. Finalement les Technical Officer participent à la définition de la vision technique avec le CTO.

Pour ma part, je suis Technical Officer Azure – Gouvernance. La gouvernance Azure est l’optimisation de l’organisation et l’urbanisation des ressources Azure afin de poser un socle solide pour déployer ses applications. Cela comprend, entre autres, la définition des environnements, leur déploiement et leur monitoring.

 

 

 

Quelles sont tes premières idées au sein de ce nouveau poste ?

 

Avant toute chose, j’aimerais avoir une idée plus précise des missions réalisées par l’ensemble des consultants et de leurs souhaits d’évolution. Cela me permettra de connaître le niveau de compétences des consultants, les problématiques qu’ils rencontrent en mission afin de définir plus finement les sujets à traiter et le dispositif le plus approprié.

 

Attendons la redéfinition des rôles pour voir comment mettre tout cela en place concrètement 😊 

 

 

 

Quels conseils donnerais-tu à nos lecteurs ?

 

Continuer à lire le contenu Cellenza et ne pas hésiter à venir nous rencontrer ! 

 

Vous aussi vous avez envie de nous rejoindre ? Jetez un œil à nos dernières offres d'emploi : Nos offres